ateliers


Année scolaire 2016-2017
- Ateliers lors de la colonie de vacances Zarmanazan, immersion en langue arménienne occidentale.
- Atelier d'arts plastiques à l'atelier éducatif franco-arménien Mgnig, pendant une semaine des vacances d'hiver.
- Atelier de calligraphie arménienne lors d'une des journées de réflexion et d’échange "Les cultures régionales et minoritaires en France" à la Maison de la culture yiddish, les 24 et 25 septembre 2016.
http://www.yiddishweb.com/24-25-09-les-langues-regionales-et-minoritaires-en-france/

Année scolaire 2015-2016
- Animation d'un atelier de calligraphie arménienne à la Médiathèque de Noisy le Grand.
- Animation d'un atelier autour du livre pour enfants "Who are the Armenians?" écrit par Susan Pattie, co-écrit par Gagik Stepan-Sarkissian et moi-même, le 3juillet 2016 lors du Festival Jardim de Verao, organisé par la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne. https://gulbenkian.pt/armenian-communities/2016/06/22/summer-garden-festivities/


Année scolaire 2014-2015
- Animation d'ateliers hebdomadaires avec l'équipe pédagogique de l'atelier éducatif franco-arménien Mgnig, Paris.
- Animation d'un atelier de calligraphie arménienne pour un groupe d'adultes au CCAS de Montreuil.
- Animation d'un atelier de calligraphie arménienne pour un public mixte lors de la présentation du livre "Who are the Armenians?" lors des Commémorations Nationales du Génocide des Arméniens, à Washington DC    http://armeniangenocidecentennial.org/culture/


Année scolaire 2013-2014
- Animation d'ateliers hebdomadaires avec l'équipe pédagogique de l'atelier éducatif franco-arménien Mgnig, Paris.
- Animation d'ateliers hebdomadaires d'éveil aux langues avec l'association D'une Langue à l'Autre (DULALA) www.dunelanguealautre.org 
-Formation : "les ateliers d'éveil aux langues" avec DULALA.


Année scolaire 2012-2013  
(photos et détails plus bas)
- Animation d'ateliers hebdomadaires et lors des vacances scolaires avec l'équipe pédagogique de l'atelier éducatif franco-arménien Mgnig
- Animation d'atelier de découverte de la langue arménienne et d'un groupe de jeu en langue anglaise avec l'association D'une Langue à l'Autre (DULALA) www.dunelanguealautre.org 
-Formation : "les groupes de jeux en langues maternelles", "la Boîte à Histoires"
- Animation d'ateliers d'arts plastiques à l'Ecole Ouverte lors des vacances scolaires, école Markarian-Papazian, Lyon.
- Animation d'ateliers d'arts plastiques avec l'équipe de l'atelier Mgnig et les enfants de l'école Saint Mesrop, à l'école arménienne Saint Mesrop, Alfortville. 
- Animation d'ateliers de calligraphie arménienne avec les enfants scolarisés dans le 19e à Paris, sur la Péniche Anako. Porteur de projet et organisation.
- Animation d'atelies sde trchnakir (calligraphie arménienne, lettres oiseaux) avec quatre groupes d'enfants scolarisés dans le 19e à Paris. Ateliers animés avec Clotilde PRévost, artiste, sur la Péniche Anako.





Ateliers sur la Péniche Anako les 15 et 18 octobre 2012 
avec 4 groupes d'enfants scolarisés dans le 19e à Paris. 


photo de Clotilde Prévost 

présentation du projet pour les directeurs, enseignants, centres de loisirs
du 19e arrondissement de Paris (cliquer pour agrandir) :

 
La base de l'atelier est la transformation des lettres de nos prénoms en oiseaux, animaux et personnages.

Pour les non-Arméniens l'atelier est un moment de découverte de la langue (à travers des jeux et contines) et de l'alphabet arménien (à travers l'écriture de leur propre prénom) et de sa transformation en oiseaux, animaux et personnages.
Ces ateliers ludiques et artistiques sont un espace de partage des héritages culturels et linguistiques que les animateurs et participants portent (à travers nos famille, amis, écoles...) et de transformation continue (comme toute culture vivante).

Pour les Arméniens, c'est un espace de jeu à partir de l'écriture, de transformation libre et donc de réappropriation d'un outil de communication souvent enseigné de manière scolaire et non-ludique. L'objectif est de désacraliser l'écriture pour les participants de tout âges et de s'amuser à donner vie aux lettres de leur prénom, ou de ceux de leurs amis en les transformant en oiseaux, animaux, personnages,...


La plupart du temps, les enfants relient leur propre petit livre avec leurs lettres-dessins.



Ateliers menés avec
  - des enfants des classes de CP à CM2 et un centre aéré du 19e arrondissement de Paris sur la Péniche Anako (dotation de la Mairie du 19e), avec Clotilde Prévost et Manouk Haroutunian.
  - avec des enfants de classes de la maternelle à Istanbul, 2011.
  - avec des enfants de CP à CM1 lors d'ateliers d'arts plastiques à l'Ecole Ouverte à Lyon (au sein de l'école Markarian-Papazian), 2012.
  - lors des vernissages du livre Who are the Armenians ? de Susan Pattie, Gagik Stepan-Sarkissian et moi-même, à Londres, 2011, et à Manchester,2012.

  Préparation en cours...
  ... d'une nouvelle formule de l'atelier répartie sur trois séances autour de l'écriture latine, l'écriture arménienne et quelques grandes écritures du monde, et plus particulièrement celles auxquelles les participants aux ateliers sont personnellement attachés (par leur famille ou amis).






L'ÉCOLE OUVERTE À LYON
membre de l'équipe des animateurs, responsable des ateliers d'arts plastiques
octobre 2011, février, avril et novembre 2012



À l'Ecole Ouverte, nous nous efforceons de créer un environnement d'immersion dans la langue arménienne à travers des jeux, les arts-plastiques, les travaux manuels,le théâtre, la danse, la musique, les jeux en équipe, la science, etc.

Les ateliers sont ouverts aux enfants scolarisés à l'école maternelle et élementaire Markarian-Papazian de Lyon et ont lieu pendant une semaine lors des vacances de la Toussaint, d'hiver et de Pâques dans l'Ecole Markarian-Papazian, Lyon.
 
Il s'agit d'un travail d'équipe avec des animateurs de Lyon et des membres de l'atelier Mgnig à Paris.

Ces ateliers sont nés d'une collaboration entre Anahid Garmiryan et Meliné Gazarian en 2011.

Extrait de l'édito de Varoujan Mardikian résumant l'enquête faite par Arminé Adjamian à l'Ecole Ouverte en décembre 2011.
"...(les animateurs) n’ont de cesse de rappeler qu’ils n’enseignent “pas l’arménien, mais en arménien”. Ainsi, dès leur plus jeune âge, les gosses entrevoient l’idée selon laquelle en arménien, aussi, on peut réfléchir, ressentir, exprimer des choses de la vie… et pas seulement apprendre de façon désaffectée telle ou telle règle de grammaire coupée des réalités du monde, pour installer au final dans son monde intérieur l’image d’une culture fossilisée, avec les dégâts considérables qu’on imagine. Les animateurs d’«Ecole ouverte», qui s’inspirent de l’expérience des ateliers Mgnig, le répètent à l’envi et à juste titre : si l’apprentissage de la langue ne se déroule pas “dans un environnement naturel de vie et de plaisir”, s’il est motivé par “la seule idée de sauver la langue”, s’il est associé à “une obligation d’utiliser l’arménien”, alors “nous irons droit dans le mur”. "
Fête le dernier jour de la semaine d'ateliers en avril 2012 : tous les parents, frères et soeurs et amis sont invités. Les mamans ont cassé le piñata, construit durant la semaine, sous les cris et encouragements des enfants !


 Quelques projets réalisés par les enfants au cours des ateliers d'arts plastiques
toujours en rapport avec les thèmes, le conte, le lexique choisi par l'équipe d'animateurs.

les maisons en carton, octobre 2011.


      masques d'animaux carnivores imaginaires, février 2012. 



 

transformation des lettres des prénoms en animaux et personnages et reliure de livres individuels



Transformation de chaises 
pour la journée des Belles Chaises à Nantes, 2009

Fourmiller et fourmi, réalisés à partir de chaises, de matériaux de récupération et de papier
mâché, avec les enfants de l’école maternelle Harouys.





Création et bricolage
Ateliers quotidiens à l'école maternelle Stalingrad à Nantes 
de 2008 à 2010

Ateliers libres où je proposais un thème ou bien un matériau de base puis accompagnais les enfants à créer librement. 
Beaucoup de travail avec du matériel recyclé que les enfants amenaient. 
Moments de jeux lors de notre temps d'atelier avec les jouets, masques, marionnettes, etc, fabriqués.

Quelques exemples des créations des enfants

          création libre à partir d'argile             peinture et reliure d'un petit livre 
                    rouleau de dessins/écritures


 création libre
 
                                                          construction de maisons,
                                                         de personnages et animaux en carton





Les maisons imaginaires
ateliers menés avec des enfants de maternelle à Istanbul et d'école primaire à Lyon
2011

Ateliers durant de 4 à 6 jours. Nous regardons des images de maisons réelles et imaginaires construites et dessinées (Hundertwasser, le Facteur Cheval, cabanes dans des arbres, maisons en gâteau...) puis chacun imagine et dessine la maison dans laquelle il aimerait vivre.



Les enfants expérimentent les manières de faire tenir des morceaux de carton, les formes possibles, le nombre de personnes qui peuvent tenir dedans, etc.



Ils forment des groupes en fonction de la maison qu'ils souhaitent construire : une maison-bateau, une maison-porc-épic, un palais, ... Ils construisent leur maison à l'aide de fil de fer, rajoutent des objets récupérés pour les fenêtres, rideaux, cheminées, boîte aux lettres, branches, oreilles... et la peignen.


                     Un temps de jeu s'impose bien sûr !







Autres projets


Boîtes aux lettres créés à partir de boîtes de biscuits, chaussures, médicaments,..., recouverts de papier journal et décorés aus pastels grasses par des enfants de la petite section de la maternelle. Discussions autour de leur utilisation et temps de préparation de dessins et mots pour les uns et les autres.








Petits livres créé à partir de découpages de papier couleur.
Créés librement par des enfants de maternelle.
Ils apprennent également à relier le livre eux-même.




suite, à venir ....












  
dessin de Anahid Sarkissian


-construction de masques d'animaux imaginaires (carton, matériaux de récupération, papier maché) pour habiter le village d'un conte inventé
- invention de couplets rimant avec nos prénoms, sur la mélodie du chant de danse populaire arménien Helé helé.
-construction de marionnettes et invention d'histoires
-ateliers artistiques à l'Hôpital Saint Jacques auprès de patients et soignants de
l'hôpital psychiatrique, avec des étudiants de l'école des Beaux-Arts et B.X Vailhen, Nantes.
...




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire